Les tasses avec anses dans l'iconographie culinaire sous l'Ancien Régime

Publié le par Interdisciplin'art

 

De nos jours, il semble tout naturel de boire son café, son thé ou son chocolat dans une tasse possédant une anse. Les mugs sont d'ailleurs une variante contemporaine de ces tasses avec anses. Mais les choses n'ont pas toujours été aussi simples et claires.

 

Dans l'iconographie, on commence à voir apparaître des tasses avec anses dans les années 1740 ce qui signifie que leur usage est tout de même établi depuis plusieurs années. Il n'est pas possible d'avancer de date précise mais c'est sans doute aucun à partir de la mort de Louis XIV que les comportements s'acheminent vers la création de ce type d'objets.

Avec la mort de Louis XIV et l'accession du Régent au trône puis celle de Louis XV, le cérémonial est beaucoup moins lourd et l'on voit apparaître une plus grande intimité (qui commençait à poindre timidement à la fin du règne Louis XIV avec ses séjours à Marly car il commençait à sentir le poids de "son" étiquette). Ceci est d'autant plus vrai que l'utilisation des tasses (avec ou sans anses) est liée à la dégustation courante voire quotidienne des boissons exotiques (café, thé, chocolat). Les deux aspects du comportement (intimité) et des usages (consommation des boissons) sont liés.

La création de tasses en céramique se développe sans doute à partir de "l'interim" assuré par le Régent et sous le règne de Louis XV. Et comme la plupart du temps en ce qui concerne les arts de la table, il n'y a pas vraiment de début et de fin mais plutôt une apparition discrète puis un développement avec souvent une utilisation simultanée des objets (comme c'est le cas de la fourchette par exemple). Les tasses avec anses sont représentées de façon concomitante aux tasses sans anse et ce durant tout le XVIIIe siècle puisqu'on en trouve encore dans les œuvres de Boilly qui est un peintre de la fin du siècle des Lumières et de la première moitié du XIXe siècle. Et encore, dans ses oeuvres, les tasses avec anses ne semblent pas prédominer par rapport aux tasses sans anses.

Pour résumer, c'est à partir de 1715 qu'on peut noter un changement dans les comportements et les usages. Entre 1715-1720 et 1740, la tasse avec anse fait son apparition et se développe peu à peu. Et à partir de 1740, elle semble faire partie du quotidien au même titre que la tasse sans anse (sans oublier les tasses trembleuses, les tasses-litrons et les bols qui, semble-t-il, peuvent dans certains cas être considérés comme des tasses pour l'usage qui en est fait). Les tasses avec et sans anses cohabitent ainsi pendant tout le siècle et  l'utilisation unique de la tasse avec anse est donc plus tardive.

 

 

 

Publié dans iconographie

Commenter cet article

click this link 16/05/2014 13:10

It was nice reading the origin of the coffee mugs through this article. I would recommend everyone to read this article of cups with handles in the culinary iconography under the Ancien Regime as it provide the simple history behind the emerging of cups with handles

Interdisciplin'art 17/05/2014 09:46

Thank you very much for this kind message. I'm happy you appreciate reading my article. I studied this subject for my Ph D. and I'm also talking about it in my book A la table des élites.

Naguère 16/12/2011 11:07


Coucou !


Je suis fan de cette culture des objets, reflets de l'Histoire en action . On dit que la fonction crée l'organe ; de la
même manière, l'arrivée du chocolat, puis du café et du thé, a nécessité l'invention de formes nouvelles. A +

Interdisciplin'art 16/12/2011 20:30



"L'Histoire en action" ! Très jolie expression ! Et la fonction qui crée l'organe s'adapte très bien ici !


@ +